shopify analytics ecommerce tracking

Avoir mal à l’anus peut paraître bizarre. Cependant, la fissure anale engendre des douleurs plus ou moins importantes en l’absence de traitements adéquats. Il est même parfois nécessaire de se faire opérer si la plaie s’infecte. Zoom sur les symptômes, les causes et les traitements de cette affection.

Comment se manifeste la fissure anale ?

Les premiers signes sont les douleurs. Elles s’accompagnent souvent de constipation. Il n’est pas rare que l’extrémité extérieure de l’anus saigne. Selon les cas, la plaie peut se compliquer et s’infecter.

  • Les premiers signes 

La douleur se fait sentir suite aux mouvements les deux sphincters autour de l’anus. Cela se manifeste lorsque la personne fait ses besoins aux toilettes. La douleur s’assimile à une brûlure et elle est parfois insupportable. La constipation et le saignement viennent ensuite s’ajouter aux symptômes.

  • Les complications

Dans des cas extrêmes, il arrive que la plaie au niveau de l’anus ne guérisse pas. Dans ce cas, des bactéries peuvent apparaître. Elles causent des démangeaisons. Le fait de se frotter ne fera qu’empirer le saignement.

D’où vient la fissure anale ?

La fissure anale vient d’une déchirure au niveau de l’anus. Cette plaie provient de façon anodine ou à la suite de différentes maladies:

  • Celle du côlon ;
  • A la suite d’un abcès anal ;
  • Suite à une tumeur ;

Certaines personnes confondent souvent fissure anale et hémorroïdes. En réalité, les hémorroïdes peuvent causer des fissures anales. Comme ils font apparaître une chaire charnue au niveau de l’anus,  l’écoulement des selles est gêné. La personne est alors obliger de faire des contractions susceptibles de déchirer la peau externe de l’anus.

La constipation engendre également des fissures. La cause : la contraction brise les muscles de l’anus et un spasme du sphincter interne se développe. Cela empêche le sang de circuler normalement et fait apparaître une lésion dans la zone anale.

En consultant un spécialiste, appelé proctologue, l’anus est pourvu d’une plaie longue de 1 à 2 centimètres. 

Comment guérir la fissure anale ?

Il y a trois manières de guérir la fissure anale :

  • Avec la médecine traditionnelle ;
  • Avec l’utilisation de médicaments chimiques ;
  • En ayant recours à la chirurgie.
  • La médecine traditionnelle

Elle s’assimile aux méthodes de traitements naturels. Nos pouvons citer :

  • Les plantes aux actions guérissantes. C’est le cas de la Vigne rouge qui stimule le sphincter. Le marron d’inde dispose des mêmes vertus ;
  • L’Aesculus hippocastanum 5 CH 4 granules et l’Hamamélis 5 CH. Ils sont disponibles en pharmacie ;
  • Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation qui évitent la constipation.

Souvent, mettre l’anus dans de l’eau chaude permet d’assouplir les vaisseaux. Cependant, la médecine traditionnelle est efficace si elle s’accompagne des traitements médicamenteux.

  • Les médicaments chimiques

Ce sont les médicaments à base d’anesthésiants. Ils aident à mieux supporter la douleur. Mais leur action est de courte durée. Néanmoins, ils accélèrent la cicatrisation de la plaie anale.

  • La chirurgie

La chirurgie est utilisée dernier recours. Selon la gravité de la fissure, le spécialiste peut enlever la plaie,  ôter le spasme ou seulement étirer l’anus.

No comments.

Laisser une réponse